Revue de presse

Cette page est dédiée aux articles parus dans la presse ainsi qu'aux interviews radio qui nous aident à faire parler de l'allemand! Souvenirs souvenirs ...

2006-2007 / 2007-2008 / 2008-2009 / 2009-2010 / 2010-2011 / 2011-2012

2011 - 2012

puce La Dépêche du Midi (30 janvier 2012) => A consulter en ligne :-) ICI (photo couleur!)

articledepeche

puce Die Chiemgauzeitung (8 février 2012)

articleprien

Des élèves de Graulhet en visite à Prien

29 élèves de notre ville française jumelle Graulhet sont reçus à Prien. Accompagnés de leurs professeurs, Stéphane Raymond - qui s'est aussi chargé de la traduction - de Mathieu Roux et Fanny Loeb, ils ont été reçus par la commune dans la grande salle du conseil de la mairie. C'est l'adjointe au maire Renate Hof qui a souhaité à e grand groupe la bienvenue, ensemble avec les deux directeurs d'école, Günther Madsack (Ludwig-Thoma-Gymnasium) et Karl Lau (Realschule). Un délégation du comité de jumelage, comprenant le référent de ce dernier, le Docteur Hans-Rainer Hannemann, s'est également réjoui de la visite des Français. Mme Hof a souligné la valeur de l'amitié avec la ville de Graulhet, rappelant le jubilée qui avait eu lieu l'an passé et soulignant que cette amitié est aussi à ce point vivace, parce que les élèves de Prien et Graulhet se rendent régulièrement visite.

puce Le Hors série d'Okapi (octobre 2011)

articleokapi

2010 - 2011

puce La Dépêche du Midi (18 avril 2011)

articledepeche

puce Die Chiemgauzeitung (13 mars 2011)

articleprien

Réception de 24 élèves de Graulhet à la mairie

Tandis que cet été les deux villes partenaires Graulhet et Prien fêteront une amitié vieille de 40 ans, les deux maires de Prien, Jürgen Seifert et Renate Hof, ont d'ores et déjà reçu hier à la mairie de Prien, 24 élèves Français ainsi que leurs hôtes scolarisés dans les établissements de la ville. Ils sont arrivés, conduits par leurs professeurs accompagnateurs, sous la direction de Stéphane Raymond, ainsi que du Proviseur de la Realschule, M. Karl Lau, ainsi que de Mme Andrea Thomas (également de la Realschule) et de M. Franz Auer du Ludwig-Thoma-Gymnasium. C'est dans la grande salle du Conseil que M. Seifert a rappelé la longue tradition d'amitié qui unit les deux villes, ainsi que le jubilée à venir l'été prochain. Il a souligné la chaleur avec laquelle il est chaque fois reçu, lorsqu'il se rend à Graulhet. Depuis sa prise de fonction en 2008, il a déjà rendu deux fois visite à la ville partenaire de Prien. Mme Hof, pour sa part, s'est déjà rendue à 15 reprises à Graulhet. Elle a centré son bref discours sur les nombreuses amitiés qui sont nées au cours de cette période. Elle a également souhaité aux jeunes gens que de véritables amitiés puissent naître entre les élèves des deux pays.

2009 - 2010

puce La Dépêche du Midi (27 mai 2010)

articlefevrier

puce Die Chiemgauzeitung (9 février 2010)

articlefevrier

Réception de 29 élèves de notre ville jumelle Graulhet

Les échanges scolaires entre Prien et ses deux villes partenaires, Graulhet d'une part et Valdagno d'autre part, située dans le nord de l'Italie, ont une longue tradition. Cette fois, 29 élèves du sud de la France, sont à nouveau venus dans notre ville. Le maire Jürger Seifert les a reçus à la mairie avec leurs hôtes prienois, chez qui ils sont logés, après qu'ils aient été salués auparavant au Ludwig-Thoma-Gymnasium ainsi qu'à la Realschule, où ils ont assisté à quelques cours. Mise à part cela, ils ont encore le temps de découvrir la vie et sa région. Le programme prévoit des excursions sur les îles du Chiemsee, à Munich ainsi qu'au château de Neuschwanstein.

puce La Dépêche (31 janvier 2010)

articleambassade

puce Apprenez l'allemand! (janvier 2010): Site de l'ambassade d'Allemagne

ambassade

Page du site de référence

puce Radio France Classique (Jeudi 21 janvier 2010)

puce Enseignant web 2.0 et langues (Dimanche 17 janvier 2010)

enseignantweb

Page du site

puce Le Café pédagogique (15 janvier 2010): Allemand et TUIC

cafepeda3

Page du café pédagogique

puce Le Café pédagogique (1er janvier 2010): Le guide des sites indispensables 2010

cafepeda2

Page du café pédagogique

puce Okapi hors série 100 sites internet pour le collège (octobre 2010) okapi_couverture

okapi

 

2008 - 2009

flech Le journal de la Realschule de Prien (2008-2009)

article

Le 21 mai 2009, 24 élèves se sont mis en route pour Graulhet. Cette année, nous étions accompagnés de Mme Nocker de la Realschule et de Mme Feichtinger du Gymnasium. Du fait de la longueur du voyage, il fallut se lever tôt et c'est ainsi que nous levâmes l'ancre à 6h18. Après quelques dix heures de trajet en bus, que nous avions essentiellement passé à manger et dormir, nous atteignîmes notre étape intermédiaire: Viennes. C'est là qe nous passâmes la nuit dans une auberge de jeunesse.

Le lendemain, nous repartîmes vers 8h. Notre premier arrêt fut Montélimar, où l'on trouve le meilleur nougat du monde. Ensuite, nous visitâmes l'amphithéâtre d'Orange, et nous fîmes la pause suivante au pont du Gard, un aqueduc romain. Ponctuels, nous arrivâmes à Graulhet pour 18h00 tandis que nous attendait le week-end dans nos familles d'accueil. La plupart allèrent faire du shopping, firent de la grimpette dans un parc d'accrobranche ou se rendirent à la piscine. Le samedi avait lieu une soirée d'accueil, marquée par de belles pauses de chants et de danses. Dès la fin du premier week-end, la plupart d'entre nous craignirent d'avoir pris quelques kilos, puisqu'il y avait toujours à table une entrée, un plat principal et un dessert, et que tout était super bon. Le lundi, les élèves allemands firent leur première sortie à Toulouse. Là-bas, nous visitâmes l'atelier de montage de l'Airbus A380, puis le centre-ville avec la place du Capitole. Ensuite, ce fut temps libre et la plupart d'entre nous allèrent manger au Mac Do ou faire du shopping. Le mardi, nous pûmes découvrir les cours. Ce qui fut particulièrement inhabituel pour nous fut le démarrage tardif de ces cours, à 8h30. Ensuite, nous envahîmes Graulhet en participant à un jeu rallye. Après la visite d'une maroquinerie, nous pûmes manger dans nos familles d'accueil ou à la cantine. L'après-midi, nous visitâmes une exploitation viticole et nous accordâmes une petite gorgée de vin. Les soutes du bus remplies de bouteilles de vin que nous achetâmes là-bas, nous rentrâmes à Graulhet. Malheureuement, nous connûme un petit incident ... Lors du trajet la soute du bus s'ouvrit et nous perdîmes quantité de bouteilles, mais Dieu merci elles furent remplacées.

article

Le mercredi, nous visitâmes ensemble avec nos correspondants le parc naturel du Sidobre. Le dernier jour, nous visitâmes la cathédrale d'Albi, puis le musée Toulouse Lautrec. L'après-midi, nous atteignîmes Cordes sur Ciel et profitâmes de la vue exceptionnelle. Le vendredi, nous dûmes rentrer chez nous, ce fut, pour tous, très difficile de prendre congé. Sur le chemin du retour, nous visitâmes Carcassonne et passâmes la nuit dans une auberge de jeunesse sur la Côte d'Azur. Le top du trajet retour fut la pause en bordure de mer. Nous y passâmes deux courtes heures et certains d'entre nous testèrent prudemmment la température de l'eau. Après avoir levé le camp le samedi à 7h00, nous arrivâmes en soirée à Prien.

Nous pensons que l'échange a apporté à tous beaucoup d'amusement et surtout que nous avons pu élargir nos connaissances langagières en Français.

Pour terminer, nous aimerions remercier Mme Nocker et Mme Feichtinger qui ont super bien organisé notre séjour. C'était une super expérience que nosu pûmes vivre en leur compagnie. Et naturellement grand merci aussi au chauffeur du bus, Diddi!

Barbara Bellenberg, Daniela Negele, Julia Wolf, Classe 9c

 

 

 

 

puce Die Chiemgauzeitung (27 mars 2009)

articlechiemgau

Des élèves de notre ville jumelle Graulhet en visite à Prien

L'échange scolaire entre les villes jumelles Prien et Graulhet est de tradition depuis de nombreuses années. Ces jours-ci, un important groupe d'élèves du Collège Louis Pasteur, âgés de 12 à 14 ans et accompagnés de leurs professeurs Stéphane et Séverine Raymond ainsi que Danièle Blatgé, sont les invités de la commune. En plus de participations aux cours au Ludwig-Thoma-Gymnasium ainsi qu'à la Realschule, les Français participeront avec leurs hôtes à des sorties entre autres à Munich, Salzburg ainsi que sur les îles du Chiemsee. Au programme était également inscrit un accueil à la mairie après que les élèves des deux pays, les représentants des écoles, le Maire Jürgen Seifert et le référent du Comité de jumelage, le Docteur Hans-Rainer Hannemann, se soient tous joints pour une photo de groupe sur la place de la mairie.

Paris-Berlin: Améliorer son allemand en surfant sur le net (Septembre 2008) / Article complet: page 1, page 2

 

2007 - 2008

flech Le journal de la Realschule de Prien (2007-2008)

article

Echange scolaire
Prien - Graulhet - Aller retour!

Le 26 mai 2008, 25 élèves de la Realschule et du Ludwig-Thomas Gymnasium ont enfin pris la route direction Graulhet, en France. Cette année, ce sont Mme Ebner de la Realschule et M. Kober du Gymnasium qui ont été embarqués avec les bagages. La joie à l'idée du voyage, était énorme, le séjour gigantesque.

Au sortir des vacances de la Pentecôte, se lever à 4h30 du matin? Pour certains élèves c'était quelque chose d'inimaginable, pourtant les participants de cette année à l'échange scolaire avec Graulhet, ont dû partir tôt ce jour là. Car à 6 heures du matin, "en route pour la France!". Le mot d'ordre pour le trajet en bus? Evident. Dormir! Le début matinal de la journée a marqué les esprits et les visages. A peine arrivés dans le bus, nous avons commencé par dormir d'une traite jusqu'à la première pause. Ensuite, nous avons poursuivi notre route avec une seule pause supplémentaire. Les uns chantaient, les autres mangeaient ou discutaient. Après 10 heures de route, chacun fut content, lorsque nous atteignâmes enfin nos quartiers pour la nuit à Vienne. Nous visitâmes là-bas un petit amphithéâtre et ceux qui en avaient envie, pouvaient ensuite découvrir la ville par eux-mêmes.

Le lendemain. Notre première pensée: faire la grasse mat'! Enfin, comme il fallait s'y attendre, il n'en fut rien, car nous levâmes l'ancre à 7h30. Et tout recommença de nouveau: dormir, manger, discuter, dormir, manger ... et en route, pour nous distraire, nous visitâmes le célèbre amphithéâtre d'Orange, Montelimar, la ville du nougat, et le Pont du Gard, un aqueduc romain. Peu avant notre arrivée à Graulhet, le stress monta, de même que la joie de pouvoir enfin revoir les correspondants après 6 semaines de séparation. C'est avec une heure de retard - vers 18h00 - que nous arrivâmes à destination, accuellis par les hurlements de joie de nos amis.

Le soir, nous eûmes un petit peu de temps, pour mieux faire la connaissance de nos familles d'accueil et bien sûr manger et dormir. Mais à notre grand effroi, en France, on ne mange en moyenne que vers 21h. Horreur! Pourtant qu'on le veuille ou non, nous eûmes d'autre choix que de nous adapter avec le temps aux habitudes alimentaires. Nous visitâmes le jour suivant les

article

écluses de Fonsérannes avec les Français et nous rendîmes par la suite à Sète sur Mer. Quelques courageux osèrent même se jeter à l'eau malgré le ciel nuageux et les températures glaciales de la mer. Le jeudi, nous pûmes suivre la première heure de cours, qui en France dure 55 minutes, Ensuite, nous découvrîmes Graulhet à l'aide d'un jeu rallye dans la ville et l'après-midi la localité voisine Lautrec. Nous prîmes le repas de midi soit à la maison, soit à la cantine du collège, qui rappelle fortement les Etats-Unis. Le soir, tous les Allemands, les Français et leurs parents se retrouvèrent dans un centre de loisirs pour une soirée d'accueil. Le vendredi, nous partîmes pour la ville la plus importante du Tarn, Albi, où nous visitâmes d'abord le musée Toulouse Lautrec puis la cathédrale. Ensuite nous eûmes une heure et demie de temps libre, avant de partir à 13h00 pour Cagnac-les-Mines, afin d'y découvrir une reconstitution de mine. Tous les Allemands passèrent le week-end dans leur famille d'accueil. Les uns firent de l'escalade dans un parc d'accrobranche, les autres allèrent faire de l'équitation, du scooter ou manger dans un restaurant, où beaucoup d'entre nous firent de nouvelles expériences sous la forme de "grenouilles" et de "canards". Le lundi, nous accompagnâmes nos correspondants pour les deux premières heures de cours.

 

 

 

 

article

Nous fûmes immédiatement frappés par la petite taille des classes et la sévérité qui régnait lors des cours, au contraire de l'Allemagne. Ensuite, nous partîmes pour Toulouse, pour y faire d'abord une petite visite de la ville, suivie d'un temps libre éventuellement consacré au shopping. Vers 14h cependant, nous avions rendez-vous chez "Airbus Industries", où nous pûmes suivre une intéressante visite. Nous fûmes particulièrement impressionnés par le nouvel A380, qui peut transporter jusqu'à 550 passagers d'un coup. Le dernier jour de notre séjour en France débuta par un trajet de 45 minutes pour nous rendre à Castres, une petite ville, dont le centre-ville se trouve entouré d'une enceinte. Là, nous visitâmes d'abord un musée puis la place du marché. Puis, notre charmant chauffeur de bus, Diddi, nous fit faire un petit bout de route supplémentaire pour aller admirer d'énormes rochers, ce qui était aussi naturellement très intéressant.

Pour finir la journée nous visitâmes rapidement une maroquinerie à Graulhet, où le chef le plus ancien nous guida personnellement à travers la petite entreprise, et chacun reçut même un petit cadeau. Le lendemain, il fallut dire au revoir, ce qui fut visiblement difficile pour quelques uns d'entre nous.Plusieurs versèrent des larmes de crocodiles.

Mais nous pensons que l'échange a apporté à tous un immense amusement, de nombreuses impressions intéressantes et surtout une meilleure compréhension de la langue française. Et pour finir, nous aimerions remercier Mme Ebner et M. Kober pour les belles journées que nous avons pu passer en leur compagnie.

Theresa Westenhanner, Sarah Laamimach, Classe 9d

flech FM 81 (Lundi 2 juin 2008)

La Dépêche du Midi (Mardi 3 juin 2008)

article2graulhet

Le journal du Ludwig-Thomas-Gymnasium (2007-2008)

article

Echange scolaire avec Graulhet 2008

Le mardi 1er avril 2008, ils arrivèrent enfin: 23 filles et garçons de Graulhet, petite ville du sud de la France. Après quelques hésitations, chacun ayant enfin trouvé son correspondant, tous partirent dans les familles de Prien et des environs.

Le mercredi les Français assistèrent à la première heure de cours. Ensuite, nous nous mîmes en route pour la Mairie ou le 2ème adjoint du Maire, Michael Anner, nous reçut chaleureusement. Les Français se promerèrent ensuite dans Prien par un temps malheureusement pluvieux, et firent un rallye. L'après-midi, la commune invita tous les participants à venir se baigner à la piscine Prienavera. Lors de la soirée d'accueil organisée par les parents, nous fûmes reçus au Trachtenheim, où nous pûmes profiter d'une représentation du groupe des enfants. Même les Français s'essayèrent aux danses traditionnelles.

Le jeudi, nous partîmes pour Munich. Un guide nous fit visiter le centre olympique avec le stade et la piscine. Dans les anciennes cabines de joueurs, on put même s'installer sur la table d emassage de Michael Ballack. Après la pause de midi et un peu de shopping dans le centre-ville, nous visitâmes le Deutsches Museum.

Tandis que les alèves allemands durent aller en cours le vendredi, les Français purent admirer l'île des hommes du Chiemsee, puis visiter Traunstein et sa brasserie locale. Le choc culturel du soir avec des groupes d'élèves à l'Atrium fut pour quelques Français renversant, au sens propre du terme ...

Le week-end était libre et fut utilisé pour sortir ou se reposer.

Le départ approchait, pourtant le lundi était encore programmée une sortie commune à Salzburg ainsi qu'aux mines de sel de Berchtesgaden. Le grand toboggan des mines provoqua tout particulièrement l'enthousiasme, mais on pu également découvrir le monde des cristaux de sel et de leur traitement. Ensuite, nous enchaînâmes directement par la soirée d'adieu à la Realschule. Après le repas d'adieu et quelques représentations des élèves allemands et français le groupe de profs du Gymnasium "End of Discussion" réchauffa puissamment le public. Quelques peu épuisés et tristement conscients du fait que c'était la dernière soirée commune, nous rentrâmes chez nous.

Après que les Français aient acheté leurs derniers souvenirs, il a fallu se séparer d'eux le 8 avril et nous nous étonnâmes de voir à quelle vitesse la semaine s'était écoulée. Les dernières embrassades riches de larmes et derniers baisers d'adieu - et ils étaient partis. Fin mai, nous poursuivrons à Graulhet là où nous nous sommes arrêtés ici.

Annabel Hildebrandt et Gloria Hinterleitner, Classe 10c

Die Chiemgauzeitung (Mercredi 2 avril 2008)

 

Réception des élèves de Graulhet

Dans le cadre de l'échange scolaire avec notre ville jumelle Graulhet, 24 jeunes Français ont été reçus hier matin à la mairie. L'adjoint du maire Michael Anner a souhaité la bienvenue aux jeunes ainsi qu'à leurs professeurs Stéphane Raymond, Danièle Blatgé et Gersende Cucurou. Dans son discours, M. Anner a souligné combien la visite des élèves français est importante pour la commune, attendue, chaque fois, avec grande impatience. M. Anner a présenté aux filles et aux garçons les installations et curiosités qu'offre la ville de Prien et a répondu aux questions. Pour finir, les hôtes français ont exprimé leurs remerciements en offrant un panier rempli de spécialités françaises. Les élèves du collège Louis Pasteur de Montbard (coquille :-) Graulhet), qui habitent dans des familles d'accueil, participeront aux cours du Gymanisum et de la Realschule et feront des sorties et visites avec les élèves de Prien. Sont prévus entre autres au programme un après-midi à Prienavera, la visite du château du Herrenchiemsee et une excursion à Munich.

 

 

 

La Dépêche du Midi (Jeudi 7 février 2008)

Pass' Temps (Trimestre 1 2007)

2006- 2007

puce Le Café pédagogique (15 décembre 2007)

cafepeda

Page du café pédagogique

Le journal du Ludwig-Thomas-Gymnasium (2006 / 2007)

Vivent les Traditions! - L'échange scolaire franco-allemand

Il faut entretenir l'amitié. C'est particulièrement le cas pour le partenariat qui unit Prien et Graulhet depuis de nombreuses années. Et c'est ainsi qu'au mois d'octobre, l'an passé, 20 élèves de la Realschule et du Ludwig-Thomas-Gymnasium de Prien ont couragement pris la route afin de représenter leur commune d'origine au sein de cette petite ville tarnaise située dans le sud de la France: Graulhet.

Après de longues heures de trajet, au cours desquelles les deux groupes se sont de plus en plus mélangés, à la grande joie de leurs professeurs, et après une nuit qui ne fut pas vraiment reposante, au coeur du vieux Lyon, le bus bleu Harlander déjà parfaitement connu à Graulhet est arrivé au collège Louis Pasteur, ponctuel comme toujours à la minute près. Un attroupement de curieux attendait déjà les hôtes de Prien. Première épreuve: le week-end. Quelques uns des plus jeunes étaient quelque peu mal à l'aise et cela se comprend, comme ils devaient à présent partir seuls dans leur famille d'accueil. Les accompagnatrices (Mme Haberl et Mme Thomas) furent d'autant plus heureuses lorsque le lundi matin suivant, elles n'entendirent que des récits positifs puisque chacun, visiblement, trouvait ses marques dans son nouvel environnement.

Comme l'échange scolaire avait pour thématique "les jeux", les élèves participèrent tout d'abord à un rallye afin de découvrir notre ville partenaire de façon ludique. Armées de questionnaires et de plans de la ville, les équipes, motivées, sont partis séparément à droite à gauche pour atteindre le plus vite possible le but de leur équipée, le musée du cuir. Après une brève introduction là-bas à l'histoire de la ville de Graulhet, capitale du cuir, ainsi qu'aux différentes techniques de fabrication, on se rencontra l'après-midi, avoir avoir repris des forces à la cantine (Beurk!) pour jouer à nouveau à des jeux de hasard bien entendu autorisés. Le lendemain, on continua dans cette voie ludique par la visite du musée du jouet de Hautpoul. Avant qu'ait lieu le soir la première rencontre officielle, la réception à la mairie - le Maire germanophile, M. Picarel, fit son discours comme toujours en allemand - les élèves purent encore s'amuser dans le Sidobre, parc naturel situé à proximité, un paysage composé de formations de granit pour certaines vraiment bizarres.

A partir de là, à côté des cours en français, qui au grand damn de la plupart étaient au programme, l'échange fut consacré à la découverte d'autres villes de la région. En premier lieu Toulouse avec sa magnifique vieille ville et ses possibilités de shopping - une priorité pour les élèves, il faut bien l'avouer - et pour finir les ateliers Airbus. A notre grande surprise, nous eûmes du reste le droit, pour la première fois, de jeter un coup d'oeil à l'A380. Cependant, la ville d'Albi, chargée d'histoire, de même que celle de Cordes avec ses fassades du Moyen-Âge valurent très certainement le détour. Dans tous les cas, de l'avis général, le temps passa beaucoup trop vite et plus d'un serait bien resté plus longtemps. Ils furent cependant réconfortés par le fait que les Français viendraient bientôt leur rendre visite à leur tour.

Et peu avant Pâques, ce fut le cas. De nouveau de l'agitation sur le parking de l'école, cette fois-ci le parking Charivari de Prien. Le grand avantage était qu'on savait déjà qui l'on attendait et que l'on était prêt à poursuivre l'aventure, là où on l'avait arrêtée à Graulhet. Et le séjour des Graulhétois fut extrêmement agréable. Le programme ici fut également chargé et varié et à la satisfaction de tous, pour la première fois depuis longtemps, le temps fut clément pour les Français. C'est ainsi que toutes les sorties prévues (Munich, Salzburg, les îles du Chiemsee) eurent lieu les pieds au sec. Un grand merci au dieu du temps, mais également à la commune de Prien, qui traditionnellement non seulement accompagne mais soutient avec force la rencontre de jeunes Français et Allemands. Merci également aux familles et aux participants, qui par leur soutien et leur grande collaboration ont permis aux accompagnatrices de l'avoir facile. A plus!

Die Chiemgauzeitung (Lundi 25 mars 2007)

Visite des Français de Graulhet

C'est un programme coloré qui attend les élèves de 5ème, 4ème et 3ème originaires de Graulhet, ville du Sud de la France, jumelée avec Prien. Dans le cadre de leur échange scolaire, les élèves doivent approfondir leurs connaissances de la Bavière et de la région du Chiemsee. Beaucoup de choses ont prévues d'ici jeudi prochain: la visite de cours au Gymnasium (lycée général) ainsi qu'à la Realschule (lycée semi-professionnel), des excursions à Munich et Salzburg ainsi que la visite de l'île des hommes et de celle des femmes (îles situées sur le lac de Chiemsee). Pour commencer cependant, un rallye à travers la ville de Prien, au cours duquel les visiteurs français ont dû répondre à des questions sur la commune. Les connaissances en allemand des élèves étaient naturellementrequises, car pour certaines questions ("Comment s'appelle la montagne caractérisque de la région?"), ils devaient déjà s'adresser à des gens d'ici. Quelques uns des jeunes Français participent déjà pour la 2ème fois à l'échange, c'est le cas d'Antoine Stocker, âgé de 13 ans, qui, lors de sa première visite avait particulièrement apprécié, outre le lac du Chiemsee, la neige alors présente. L'on peut voir sur notre photo les jeunes français avec leurs professeurs et leurs correspondants. De plus sur l'image: Monsieur le Maire Christian Fichtl (2ème rang, 2ème en partant de la droite) et le proviseur du Ludwig-Thoma-Gymnasiums, Günther Madsack (2ème rang, tout à droite).

La Dépêche du Midi (Samedi 21 octobre 2006)

Site actualisé le Jeudi 9 Octobre 2014